À la rencontre de Leonard Retel Helmrich

La découverte de l’oeuvre de Leonard Retel Helmrich a déclenché au festival un puissant désir de films… Désir d’offrir en partage une partie de sa filmographie dédiée à l’Indonésie, notamment au travers du destin d’une famille des bidonvilles de Jakarta. Un désir auquel s’est associé l’ARBRE, association des réalisateurs de Bretagne et Films en Bretagne, soutenus par l’ambassade des Pays-Bas en France. Désir de film… c’est aussi et surtout le nom d’ateliers mis en place en 1999 et qui retrouvent leur raison d’être cette année à Douarnenez. Il s’agit de réfléchir au parcours d’un film, de sa genèse à sa diffusion. Le principe est le suivant: convier les professionnels de l’audiovisuel de Bretagne
à discuter avec un réalisateur, en présence du public. Leonard Retel connu dans le monde entier pour son art unique du récit et de l’image documentaires, reste en France, curieusement ignoré. La vision de quatre de ses films majeurs et un « Désir de Films » permettront à tou(te)s de découvrir ses bijoux du cinéma du réel.

FacebookTwitterTumblrGoogle+