Ys et femmes

A l’occasion du 8 mars, journée internationale pour les Droits des femmes, mais aussi en l'honneur de l'année du 40ème anniversaire de la loi sur l'IVG, le Planning familial de Douarnenez propose de débattre et de questionner la situation des femmes  40 ans après la loi Veil.

Préambule au cycle Éclats de femmes (>>>) proposé par les Festival de cinéma et qui débutera la semaine suivante, le Planning familial de Douarnenez présente la pièce de théâtre

YS de Frédéric Magnin

Samedi 7  mars,20h30

au Port-Musée, salle des conserveries, prix d'entrée 8€

.

Dimanche 8 mars, 18h30

au Port-Musée, salle des conserveries, prix d'entrée 8€

soirée spéciale suivie du concert de

La fiancée du pirate et du vin d’honneur

YS

Les mythes sont à la base de nos différentes cultures qu’ils rattachent à un fonds commun universel et ils sont souvent d’une criante actualité.

Celui de la Ville d’Ys a ceci de particulier qu’il se situe au moment de la transition spirituelle entre la civilisation celte pré-patriarcale, et la nouvelle religion catholique.

Histoire chrétienne, elle est destinée à « édifier » le peuple et le dissuader de pratiquer l’ancien culte en diabolisant Ys et sa princesse.

Mais si l’on sort de cette logique « religieuse » on peut ramener la légende vers son terreau mythique. On s’aperçoit alors que si la société reconnaît aux femmes une existence propre, si elle ne les cantonne pas à la sphère privée, alors elles peuvent être, dans une société pourtant raffinée et civilisée comme celle des Celtes, des initiatrices spirituelles voire même guerrières...

C’est ce que Frédéric Magnin nous démontre dans la version qu’il propose de Ys.

FacebookTwitterTumblrGoogle+