En photos

Couleur-de-pluie

Christel Garry, script pour le cinéma et photographe bénévole pour le festival, nous a offert ses clins d’œil quotidiens sur le déroulement du Festival, tant en amont que pendant…

Le Festival accueillait également cette année deux journalistes en exil, de la Maison des journalistes  ainsi, Larbi Graïn, journaliste algérien, en exil à Paris, ainsi que Muzaffar Salman, photographe syrien lui aussi en exil en France.

Ces deux  journalistes fûrent envoyés spécial à Douarnenez pour La Maison des journalistes durant toute la semaine en tant que bénévoles dans l’équipe du  journal Kezako.

Muzaffar Salman a offert son regard sur le Festival.

Lire la suite

Christel Garry, script pour le cinéma et photographe bénévole pour le festival, nous a offert ses clins d’œil quotidiens sur le déroulement du Festival, tant en amont que pendant…

Le Festival accueillait également cette année deux journalistes en exil, de la Maison des journalistes  ainsi, Larbi Graïn, journaliste algérien, en exil à Paris, ainsi que Muzaffar Salman, photographe syrien lui aussi en exil en France.

Ces deux  journalistes fûrent envoyés spécial à Douarnenez pour La Maison des journalistes durant toute la semaine en tant que bénévoles dans l’équipe du  journal Kezako.

Muzaffar Salman a offert son regard sur le Festival.

Les photos de Christel Garry sont visibles en suivant les liens suivants :

  • Invités et visages de la 37è édition du Festival >>>
  • Ambiances du 37è Festival >>>
  • L’avant, l’après et l’autour de la 37è édition >>>

Muzaffar Salman, photographe syrien en exil en France  fût envoyé spécial à Douarnenez pour La Maison des journalistes

Ses images du Festival sont disponibles sur le site l’œil de l’exilé >>>

Ses photos de Syrie sont à découvrir >>>  et pour en savoir un peu plus sur lui, sa fiche de l’agence Reuters >>>