Peuples des Andes

El pais de los pueblos sin duenos
Cette année, Douarnenez met à l’honneur les cinémas de la région andine, révélant des cinématographies brillantes et prometteuses encore trop méconnues en Europe. Nous vous invitons en salles et en plein air à une programmation subjective, mêlant films d’archives et de patrimoine et oeuvres contemporaines avec en cadeau de nombreuses avant-premières et d’inédits… Plus de 70 films, tout genre confondu en provenance de Colombie, de Bolivie, d'Équateur et du Pérou. Mais aussi quelques pépites du Chili et d’Argentine et une mise en lumière du Cinéma Mapuche organisé avec la précieuse aide de Gabriela Chihuaulaf. Une sélection aux thématiques variées, reflet des réalités artistiques et politiques qui traversent la Cordillère des Andes : questions environnementales, des droits humains, violences et guérillas, lutte par l’image pour les revendications autochtones sans oublier la mise en images et en sons de l’incroyable richesse musicale de la région, de la Colombie à la Terre de Feu. Cinéma sur les peuples andins, cinéma des peuples andins PAR ANGÉLICA MATEUS MORA, UNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAIS DE TOURS Depuis le début de la décennie 1910, le cinéma de l’Amérique latine représente de multiples manières le monde indien du sous-c… Lire la suite

Cette année, Douarnenez met à l’honneur les cinémas de la région andine, révélant des cinématographies brillantes et prometteuses encore
trop méconnues en Europe. Nous vous invitons en salles et en plein air à une programmation subjective, mêlant films d’archives et
de patrimoine et oeuvres contemporaines avec en cadeau de nombreuses avant-premières et d’inédits… Plus de 70 films, tout genre confondu
en provenance de Colombie, de Bolivie, d'Équateur et du Pérou. Mais aussi quelques pépites du Chili et d’Argentine et une mise en lumière
du Cinéma Mapuche organisé avec la précieuse aide de Gabriela Chihuaulaf.
Une sélection aux thématiques variées, reflet des réalités artistiques et politiques qui traversent la Cordillère des Andes : questions environnementales,
des droits humains, violences et guérillas, lutte par l’image pour les revendications autochtones sans oublier la mise en
images et en sons de l’incroyable richesse musicale de la région, de la Colombie à la Terre de Feu.

Cinéma sur les peuples andins, cinéma des peuples andins

PAR ANGÉLICA MATEUS MORA, UNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAIS DE TOURS
Depuis le début de la décennie 1910, le cinéma de l’Amérique latine représente de multiples manières le monde
indien du sous-continent. Faisant appel à une grande diversité générique, et exprimant des points de vue très
variés, des réalisateurs construisent des images de « l’Indien » qui entretiennent différents types de rapports
avec les réalités sociales, culturelles ou ethno-culturelles de chaque pays ou de la région. Cette production, qui
constitue une partie importante de l’histoire du cinéma latino-américain, possède en Amérique latine une
signification socialement et politiquement complexe : elle touche à la question difficile des imaginaires de la
nation et de l’auto-identification symbolique des sociétés, déterminées en grande partie par le fait colonial et par
les caractéristiques du processus de construction nationale au XIXe et XXe siècles, qui ont condamné le monde
indien à l’insignifiance et transformé l’Indien en un être invisible.