Cinémas des Turquies

Abluka_Berkay-Ates

Si le Cinéma de Turquie est riche de création et que l’on peut parler de cinéma kurde, de cinéma arménien ou encore LGBTQI – qui feront donc l’objet d’une mise en lumière, il est bien plus difficile de parler d’un cinéma Alévi, Juif, roum ou rrom. Tous n’ont pas les mêmes ressources permettant la production de films et c’eut été une gageure que d’espérer pouvoir refléter cinématographiquement la diversité des réalités minoritaires au sein des frontières turques. Néanmoins, il existe un ensemble de films inclassables, une sorte d’Ebru* Cinématographique qui révèle çà et là des cultures, des problématiques ou des récits. Le Cinéma de Turquie, c’est aussi simplement du Cinéma, et à ce titre, un travelling subjectif s’impose !