Dissidence Intersexe 2015

Le projet de résidence (européenne et extra européenne) articulé avec une rencontre politique à dimension européenne, est ainsi la première étape fondamentale d’un important plaidoyer mobilisateur et d’une plus grande visibilité des questions Intersexes, en Europe.

Crédit photo : Vincent Guillot

Crédit photo : Vincent Guillot

Dissidence intersexe 2015 est la résultante d’un travail de défrichage, de mise en exergue et de maillage initié par le Festival de cinéma de Douarnenez depuis 2012 avec les communautés Trans et Intersexes 2015, marque un tournant dans notre démarche ! Fruit d’une collaboration très active avec Vincent Guillot (OII-Francophonie), cheville ouvrière du projet, nous souhaitons consolider, visibiliser et développer notre démarche pour un projet de plus grande envergure en juin 2015.

 

Du 29 au 30 juin 2015, à Douarnenez

Le festival de Cinéma de Douarnenez organise la première rencontre politique européenne sur les situations, mobilisations et revendications des personnes intersexes, qui ponctue une résidence de 8 jours d’une trentaine d’Intersexes de la planète (Canada, Costa Rica, USA, Argentine, Congo, Grande Bretagne, Taïwan, Bulgarie, Allemagne, Nouvelle Zélande, Belgique, Maroc, France). Il s’agit là d’une première à Douarnenez du 29 au 30 juin 2015.

Lire la suite

Le projet de résidence (européenne et extra européenne) articulé avec une rencontre politique à dimension européenne, est ainsi la première étape fondamentale d’un important plaidoyer mobilisateur et d’une plus grande visibilité des questions Intersexes, en Europe.

Crédit photo : Vincent Guillot

Crédit photo : Vincent Guillot

Dissidence intersexe 2015 est la résultante d’un travail de défrichage, de mise en exergue et de maillage initié par le Festival de cinéma de Douarnenez depuis 2012 avec les communautés Trans et Intersexes 2015, marque un tournant dans notre démarche ! Fruit d’une collaboration très active avec Vincent Guillot (OII-Francophonie), cheville ouvrière du projet, nous souhaitons consolider, visibiliser et développer notre démarche pour un projet de plus grande envergure en juin 2015.

 

Du 29 au 30 juin 2015, à Douarnenez

Le festival de Cinéma de Douarnenez organise la première rencontre politique européenne sur les situations, mobilisations et revendications des personnes intersexes, qui ponctue une résidence de 8 jours d’une trentaine d’Intersexes de la planète (Canada, Costa Rica, USA, Argentine, Congo, Grande Bretagne, Taïwan, Bulgarie, Allemagne, Nouvelle Zélande, Belgique, Maroc, France). Il s’agit là d’une première à Douarnenez du 29 au 30 juin 2015.

Profondément féministe, cette rencontre a une dimension politique certaine, dans la mesure où il s’agit d’aborder toutes les problématiques auxquelles sont confrontées les personnes intersexes, au plan des droits, de la santé, de la psychiatrisation, des situations sociales, etc., afin de faire avancer en France (et en Europe) une législation bien en retard et bien rétrograde pour la reconnaissance des droits des personnes Intersexes et avec elles, des personnes Trans’, législation qui continue de laisser se produire les tortures dénoncées par l’ONU et le Conseil de l’Europe.

« Il y a une méconnaissance absolue des Intersexes, par conséquent une invisibilité totale. Quand aux violences subies… no comment.  Malte, l’Argentine, Mexico, le Canada, le Luxembourg, la Suisse, au plan juridique et constitutionnel bougent les lignes. La France est retardataire au regard de Malte, du Luxembourg, de la Suisse, de Mexico ces derniers jours, jusqu’au Portugal où après un intense débat au parlement avec les personnes trans’ et intersexes, un projet de loi d’identité de genre inspiré par la loi Argentine et celle de Malte va être rédigé et présenté par le bloc de gauche ».

Pour le Festival de Douarnenez et pour le groupe Intersexe :

  • Vincent Guillot (OII Europe, Bretagne)
  • Dan Cristian Ghattas (Oii Allemagne et Europe, Berlin)
  • Vreer Verkerke (Transgender Europe, Amsterdam)
  • Janik Bastien Charlebois (OII Francophonie, Québec).