Exil #1 – Camp de Moria





...


 

Le journaliste Mortaza Behboudi est né en 1994 dans le Wardak en Afghanistan. Face au danger qui menace la presse, il quitte Kaboul pour Paris en 2015, où il est accueilli par la Maison des Journalistes, association qui accompagne depuis 2002 les professionnels des médias exilés en France. C’est dans ce cadre que Mortaza Behboudi intègre pour la première fois la rédaction du Kezako lors de l’édition 2016 du Festival. Un rendez-vous annuel qu’il ne manquera plus ! Reporter dans plus de 20 pays, Mortaza Behboudi a exposé ses photos sur les déplacements de population et la situation humanitaire en Afghanistan et en France à l’UNESCO en 2018.




Moria : la pandémie menace le camp de réfugiés

Arte, 31/03/2020

 

Dans le plus grand camp de réfugiés d'Europe, 20000 personnes se préparent tant bien que mal à l'arrivée de l'épidémie de Coronavirus. Si le Covid-19 se répandait dans les camps de réfugiés des îles grecques, la catastrophe serait immense. Et inévitable, car les camps sont surpeuplés et la situation sanitaire précaire. De plus, les contacts avec le personnel de santé sont limités en raison du couvre-feu. Mais comment faire face lorsqu'on vit sous des abris de fortune, dans des conditions sanitaires catastrophiques et presque sans aucune assistance médicale ? Le journaliste Mortaza Behboudi, confiné à Moria, témoigne en images.

...


...

Le camp de Moria photographié par Mortaza Behboudi

...

© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi
© Mortaza Behboudi