Le Garçon qui ne Voulait Plus Parler



Résumé :

Mohammed, dit Memo, vit dans l’est de la Turquie, dans un village kurde. C’est un enfant heureux qui garde des moutons, joue de la flûte et collectionne les images de footballeurs. Lorsque les troubles s’intensifient en Turquie, son père, qui travaille aux Pays- Bas, décide de faire venir toute la famille auprès de lui. Comme
Berivan dans le film de Yilmaz Güney, Le Troupeau, Memo, à qui on impose un choix contraire à ses désirs, décide de ne plus parler. En Europe, il a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie faite de grisaille, d’angoisse et ’incompréhension. Jeroen, un camarade de classe néerlandais, se lie d’amitié avec lui et fait des efforts
pour apprendre sa langue et communiquer. Mais Memo n’a qu’une idée : rentrer chez lui. Si Memo refuse de parler c’est parce que personne ne l’écoute réellement. Pour le réalisateur Ben Sombogaart, les Kurdes sont “des gens qui n’ont pas la possibilité de vivre sur leur propre terre, de parler leur langue et de vivre librement leur vie. Eux non plus, on ne les écoute pas.”

FacebookTwitterTumblrGoogle+
Fiche technique :

Réalisateur : BEN SOMBOGAART

Scénario : Lou Brouwers

Production : Bos bros, Film TV productions

Distribution : Cinéma Public Films

Genre : Fiction

Pays de production : PAYS-BAS

Année : 1995

Durée : 1h45

Format : 35 mm

Colorisation : Couleur

Version : VOSTF

Son : Erik Langhout

Musique : Nizamettin Ariç

Montage : H.P. Koerts

Interprétation : Brader Musiki, Erçan Orhan, Halsho Hussain, Husna Killi, Lava Sulayman, Louis Ates

Prix et distinctions : 2003 Primé aux festivals de Mons, Berlin, Cannes Junior, Festival de Cinéma de Douarnenez, Laon, Poznan, San-Francisco


Centre de ressouces :
Format disponible pour pré-visionnement : non