Resistencia en la linea negra



Résumé :

En Colombie, les peuples indigènes de la Sierra Nevada de Santa Marta prennent la caméra, tant physiquement que rituellement, comme une forme de lutte pacifique pour se réapproprier le proche qui leur échappe : leur territoire. Ce documentaire nous plonge au cœur de ce territoire, qu'ils parcourent, caméras aux poings, avec leurs autorités spirituelles, les Mamos, pour y réaliser les offrandes nécessaires au rétablissement de l'équilibre avec la nature. Une nature toujours plus menacée par des voisins encombrants (industries, militaires, narcotrafiquants, guérillas et touristes), que la force des images et la puissance des témoignages révèlent avec violence.

Resitencia en la linea negra nous dévoile l'intimité des peuples koguis, Wiwas, Kankuamos et Arhuacos et leurs interrogations sur leur passé et futur. Il nous plonge dans un voyage magique et spirituel au cœur de la Sierra Nevada de Santa Marta, jusqu'aux musées de Bogotá où les objets sacrés indigènes sont emprisonnés derrière des vitrines au nom de la grandeur de la nation colombienne.... Le film montre aussi la vitalité du cinéma autochtone en Colombie et l'arme qui en est faite par les peuples indigènes pour résister à la violence qui déchire le pays.

Claude Le Gouill

FacebookTwitterTumblrGoogle+
Fiche technique :

Distribution : El Perro que Ladra

Genre : Documentaire

Pays de production : Colombie

Année : 2011

Durée : 84 MIN

Format : DCP

Colorisation : Couleur

Version : VOST FRANÇAIS

Prix et distinctions : Prix du Panorama du Cinéma colombien 2012

En savoir plus :

Collectif Zhigoneshi (Amado Villafaña Chaparro / Saúl Gil / Silvestre Gil Sarabata)


Centre de ressouces :
Format disponible pour pré-visionnement : oui