Autrement la Molussie

Un film de Nicolas Rey – 2012, 81min, projection en 16mm

Film incroyable, récompensé par le Grand prix du Cinéma du Réel en 2013, Autrement la Molussie est à la croisé de la littérature, du politique et nécessairement du cinéma. Les neuf bobines composant le film sont montées selon d'envie du/de la projectionniste. Les images à la photographie éblouissantes tournent, virevoltent pour devenir fixes parfois, sublimant des paysages ou s'arrêtant sur des lectures.

"On n'élit pas celui qu'on aime, mais on aime celui qu'on élit." Un film en neuf chapitres présentés dans un ordre aléatoire, basés sur des fragments de "La Catacombe de Molussie", roman allemand écrit entre 1932 et 1936 par Günther "Autrement". Des prisonniers d’une geôle d’un État fasciste imaginaire, la Molussie, se transmettent des histoires à propos du dehors, comme autant de fables à portée philosophique.

« Autrement la Molussie est un film radicalement congruent à son objet : il entend conduire une interrogation sur l’altérité du cinéma sur pellicule à

« l’ère de la reproductibilité » en haute définition, de même qu’Anders dans « Die molussische Katakombe, s’interroge sur les fondements du fascisme occidental à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, et, plus tard, dans L’obsolescence de l’homme, s’interroge sur ce que l’homme est en train de devenir à l’ère post-industrielle.

Le lien entre ces deux démarches – celle de Rey rejoignant dans son film celle d’Anders dans ses livres – est bien la quête de ce qui fonde toute notre civilisation actuelle, à savoir, la place de la machine dans le monde : « la technique est désormais notre destin, au sens où Napoléon le disait, il y a 150 ans de la politique, et Marx, il y a un siècle, de l’économie. » (Anders, L’obsolescence de l’homme). » – Claire Angelini

En présence de Nicolas Rey qui nous fera le plaisir d'accompagner ce moment. Il est notamment membre particulièrement actif de L'Abominable, laboratoire de cinéma argentique partagé, basé à la Courneuve, où Autrement la Molussie a en partie vu le jour.

FacebookTwitterTumblrGoogle+