Bruno Hadjih

Bruno Hadjih
Bruno Hadjih2

Bruno Hadjih sillonne régulièrement l’Algérie depuis 1995 à la rencontre de ses habitants·es. Il s’intéresse au soufisme et a notamment travaillé sur la jeunesse algérienne confrontée à la guerre civile. Il arpente depuis des années le désert qui, sous son regard, n’est pas un espace immuable mais un lieu de vie. En partenariat avec Le Cri suspendu, nous présentons son travail de photographie et d’enquête autour des essais nucléaires français dans le Sahara. Une enquête qui l’a mené jusqu’au sud Algérie où des femmes et des hommes furent internés·es dans des lieux irradiés. Ce travail a été prolongé par le documentaire At(H)ome, réalisé par Elisabeth Leuvrey, lui aussi diffusé dans le cadre du festival

En partenariat avec Le Cri Suspendu et la Fondation Heinrich Böll
Du 18 au 24 août de 11h à 19h


À la galerie Le Cri Suspendu
3 rue Louis Pasteur, 29100 Douarnenez

FacebookTwitterTumblrGoogle+