Jan Banning, Comfort Women

Au salon d'images, salle des fêtes

Jan Banning, photographe hollandais, est un fils de migrants indonésiens. “Comfort women” est une exposition voulue comme un hommage aux femmes victimes des conflits armés. C’est aussi un témoignage poignant sur une période difficile de l’histoire de l’Indonésie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Japonais ont mis en place un système de servitude sexuelle pour leurs troupes armées.
Ainsi, en Corée, au Japon, en Indonésie, aux Philippines et partout ailleurs en Asie, des dizaines de milliers de femmes baptisées “comfort women” (“femmes de réconfort”) ont été forcées à la prostitution.
Jan Banning a rendu visite à dix-huit de ces victimes indonésiennes qui ont accepté de témoigner et de se montrer pour la première fois.

FacebookTwitterTumblrGoogle+