Une Belge immigrée à Melilla

Documentaire radio « fictionnalisé » en deux parties.

Réalisation, écriture et interviews : Robert Scarpa
Prises de son et montage son : Robert Scarpa et Quentin Jacques
Mixage : Quentin Jacques
La voix de Mélanie, la narratrice : Isabelle Wéry
La voix des doublages : Rix Depasse
Traduction des interviews: Robert Scarpa et Maria Elvira Ayalde

Production : La Bulle d’Or ASBL

Avec la participation de, par ordre d’apparition dans les interviews :

 Jesus Leonardo Gonzales, professeur à l’université de Melilla
 Lakshmi Sapna, membre de la communauté hindoue
 Abraham Gañon, membre de la communauté juive
 Mohamed Hamed Ali Zouddhi, membre de la communauté musulmane.
 Juanjo Florensa, membre de la communauté chrétienne
 Juan Antonio Marmolejo, professeur à l’université de Melilla
 Jose Alonso Sanchez, secrétaire de la Ligue des Droits de l’Homme de Melilla
 Driss Mohamed Amar, président de la Commission Islamique de Melilla
 Samir Mohamed Diab, porte-parole du président de la Commission Islamique de Melilla
 Juan Manuel Fernandez Millan, psychologue au « Centro asistencial »
 Jose Palazon, directeur de Prodein, association pour les droits de l’enfance
 Alejandro Guiler Santoro, directeur des Musées d’archéologie, histoire et ethnologie de Melilla
 Vicente Moga Romero, historien et directeur des Archives Centrales de la ville de Melilla
 Alegria Bengio, membre de la communauté juive
 Mordejay Guahnich Bitán, militaire retraité, membre de la communauté juive
 Serge et Arafat, deux demandeurs d’asile subsahariens résidents au CETI
Réalisé avec l’aide de :
 la Fédération Wallonie-Bruxelles
 Deux-temps-trois mouvements ASBL
 le département social de Namur de la Haute Ecole Henallux.

Première partie: 50 minutes - Deuxième partie: 50 minutes

Contacts: robertscarpa@gmail.com
Présentation 1
"Je m'appelle Mélanie. J'ai atterri sur une île de 12 km². Une île qui n'est pas une île. J'habite dans une ville minuscule qui contient toute la complexité du monde. Il y a tout, ici : la richesse et la pauvreté, la démocratie et la dictature, la légalité et la corruption, la liberté et des barbelés hauts de six mètres, un paradis fiscal et la contrebande, le trafic de drogue et le trafic d'êtres humains, des gens du monde entier et de toutes les religions.
J'habite Melilla, un petit morceau d'Espagne égaré en Afrique. Devant moi, la mer d'Alboran, une eau bleue. Derrière moi, le Maroc."
Mélanie, jeune migrante bruxelloise, vient d'arriver dans l'enclave espagnole de Melilla située au nord de l'Afrique et surnommée la ville des quatre cultures.
Ce documentaire en deux parties raconte sa découverte de la ville et de ses habitants à travers ses déambulations et ses rencontres.

Genèse
L’auteur de ce documentaire est aussi professeur dans l’enseignement supérieur en Belgique. Il donne des cours de communication et s’est spécialisé dans la communication interculturelle. A ce titre, il a participé à deux séjours à Melilla dans le cadre des échanges Erasmus entre universités. Le choix de Melilla n’était pas innocent étant donné les centres d’intérêts de l’auteur et la problématique des frontières de l’Europe. C’est lors de son 2ème séjour qu’il a récolté ses interviews. L’une de ses interviews ne figure pas dans les émissions et c’est pourtant elle qui a fourni le fil conducteur du récit. En effet, quelques années auparavant, une de ses étudiantes avait séjourné plusieurs mois à Melilla dans le cadre d’un stage de fin d’étude. Belge d’origine espagnole, cette étudiante a trouvé dans cette ville l’élu de son cœur, s’y est mariée et établie. Elle a accepté d’être interviewée pour l’émission mais quelques semaines après, elle a demandé à ne pas y apparaître car elle redoutait la pression sociale de cette petite enclave où tous les « chrétiens » se connaissent et où tout se sait. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer un personnage fictionnel qui raconte son début de vie à Melilla et qui est joué par une comédienne.

 
Liens concernant Melilla
Pour en savoir plus sur Melilla en français :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/pages-europe/d000478-ceuta-et-melilla.-villes-espagnoles-ou-dernieres-colonies-en-afrique-par-yves-zurlo/article

http://ceutamelilla.pagesperso-orange.fr/index.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melilla

Pour en savoir plus sur Melilla en espagnol :
Le site tenu par Jose Palazon de l’association Prodein, défendant la cause des migrants à Melilla (Jose Palazon est une des personnes interviewées dans l’émission) (nombreuses vidéos et infos)

http://melillafronterasur.blogspot.be/

 

L’auteur : Robert Scarpa
Auteur, réalisateur, producteur de documentaires et docu-fictions radio, principalement diffusés dans les radios libres de Belgique francophone et à la RTBF, la radio nationale belge francophone.
Professeur dans l’enseignement supérieur et formateur en interculturalité.

Deux articles sur Melilla et les frontières de l’Europe :
- « Melilla : enclave espagnole anachronique ou laboratoire de l’interculturalité ? », paru dans l’ouvrage collectif « Transnationalités et développement : rôles de l'interculturel » (dir. AltaÏ Manço), Ed. L’Harmattan, 2010.

- « Ouvrir ou fermer les frontières de l’UE ? », paru dans la revue « Agenda interculturel » du CBAI (Centre Bruxellois d’Action Interculturelle), Bruxelles, 2008.
Lien vers l’article :

http://www.cbai.be/revuearticle/368/

FacebookTwitterTumblrGoogle+