Ciné confiné #4 – Jeune public


L’homme qui plantait des arbres

de Frédéric Back

Canada – 1987 – 30 min – Animation


Très beau film d’animation d’après le récit de Jean Giono dans lequel un berger donne une nouvelle vie à un paysage presque desert (Dit par Philippe Noiret. )

Le chien

de Pierre-Luc Granjon

France – 2018 – 2 min – Animation


Ce film est une petite merveille de temps suspendu qui vous fera goûter ou re-goûter aux dérives simples d’une petite balade, en cette période de déplacement restreint et/ou contraint.
Une pépite réalisée lors d’une résidence d’un mois à Bois d’Arcy avec un écran d’épingles. Deux minutes de poésie.

Le vieux crocodile

de Koji Yamamura

Japon – 2005 – 13 min – Animation – VOSTF


Un très vieux crocodile, si vieux qu’il a assisté à la construction des pyramides, souffre de rhumatismes et n’arrive plus à attraper de nourriture. En désespoir de cause, il décide de manger son arrière-petit-fils…
.
.

.

Le voyage dans la lune

de Georges Méliès

France – 1902 – 15 min

Le professeur Barbenfouillis et six autres savants s’organisent pour une expédition sur la lune..
L’occasion de voir ou revoir ce grand classique…


Bonus : la sélection de Bref la revue du court-métrage…

… qui pense aussi aux plus petit·e·s !


Charlot musicien de Charles Chaplin – 1916 – 25 min
(à partir de 6 ans)

Sientje de Christa Moesker – 1997 – 4 min
(accessible dès 3 ans)

La Saint Festin de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand – 2017 – 15 min
(à partir de 6 ans)

L’hiver de Léon de Pascal Le Nôtre et Pierre-Luc Granjon – 2007 – 28 min
(accessible dès 3 ans)

Lisboa Orchestra de Guillaume Delaperrière – 2012 – 12 min
(à partir de 6 ans)

Le renard minuscule de Aline Certain et Sylwia Szkiladz – 2015 – 8 min
(accessible dès 3 ans)