Les 38 électeurs qui habitent « The Great Gate », un village bulgare presque déserté à la frontière avec la Turquie, doivent élire un nouveau maire. Parmi les candidats, Ivan le facteur a un plan pour donner une deuxième vie à son village : accueillir les réfugiés syriens qui traversent chaque jour la frontière à quelques pas du village. En suivant les campagnes des trois candidats, ce film dresse le portrait tragi-comique d’un village endormi soudainement secoué par la crise européenne.
Il combine efficacement deux sujets sociaux très différents qui concernent l’Europe du Sud-Est d’aujourd’hui : la crise des réfugiés et le déclin démographique.

25 juillet 2017

The good postman

Les 38 électeurs qui habitent « The Great Gate », un village bulgare presque déserté à la frontière avec la Turquie, doivent élire un nouveau maire. […]
24 juillet 2017

No place for tears

« La ville kurde de Kobane, dans la région du Rojava située à la frontière de la Turquie, a subi le siège des milices de Daesh, […]
18 juillet 2014

The Man Who Made Angels Fly

Lorsque les lumières s’éteignent et que la scène se dévoile, Michael Meschke insufle la vie à ses marionnettes au travers d’un fil tendu. Entre la vie […]