INDONESIE : LE CENTRE DE RIEN MAIS AU CARREFOUR DE TOUT
par Elisabeth D. Inandiak

 

Quatre siècles de colonisation, un territoire gigantesque fractionné sur 13466 îles, 756 langues et ethnies, le plus grand pays musulman du monde, 32 ans de dictature : tout pour faire échouer le processus de démocratie. Et pourtant la démocratie marche depuis 15 ans. L’Indonésie est la troisième plus grande démocratie du monde après l’Inde et les Etats-Unis.

Pourquoi et comment ça marche ? Sur quoi repose ce consensus national fait d’une multitude de peuples insulaires ?

Pour comprendre, il convient de déployer la carte. Contrairement à Google Earth, nous ne ferons pas une plongée vue du ciel, mais une remontée du fond des océans. Un voyage surgi de mondes gouvernés par les eaux.

Les Indonésiens nomment leur patrie tanah air, « terre eau » car les mers dans lesquels trempe leur immense archipel constituent 75% de leur territoire, soit 5,8 millions de kilomètres carrés. C’est le plus grand territoire maritime du monde. On dit chez nous que l’océan sépare. En Indonésie, il unit. Depuis des siècles, les populations insulaires tissent dans leurs déplacements perpétuels sur la mer l’image juste de notre planète faite de trois fois plus d’eau que de terre. Cette immense trame aqueuse et mouvante, gigantesque matrice, nourrit le sens de l’éphémère des Indonésiens qui savent que leur terre n’est qu’un accident de relief surgit des caprices de la mer. Des îles apparaissent et disparaissent au gré de l’activité sismique et volcanique sous-marine, de l’abrasion et aujourd’hui du pillage de leur sable pour construire les polders de Singapour. Ce gigantesque archipel forme un pont entre l’Inde et la Chine. Depuis deux millénaires, il est, via le détroit de Malacca, le passage obligé de ces deux grandes civilisations aux quelles se sont ajoutés les Arabes, les Européens et le monde austral. Insaisissable car le centre de rien. Mais au carrefour de tout.

En 1928, des étudiants originaires de toutes les îles des Indes Néerlandaises se réunissent à Jakarta (alors Batavia) pour prononcer le « Serment de la jeunesse » qui jette les fondements de la république à venir : « Une patrie, l’Indonésie. Une nation, la nation indonésienne. Une langue, l’indonésien ». Ces jeunes militants et intellectuels ne parlent pas de « nation balinaise » ou « javanaise », ou « sumatranaise », qui chacune à sa manière, dans le passé, a combattu par les armes les forces coloniales hollandaises. Le sentiment d’appartenir à une même entité est profond. Cette entité est bien plus ancienne que les frontières coloniales qui l’ont de fait épousée. Elle remonte aux grands royaumes maritimes hindous-bouddhistes qui unifiaient l’archipel depuis au moins le 5ème siècle de notre ère.

Le « Serment de la jeunesse » officialise le toponyme « Indonésie ». Jusque là, les Chinois nommaient cette région Nan-Hai, l’archipel des mers du sud, les Indiens Dwipantara, les îles d’outre-mer, les Arabes Jaza’ir al-Jawi, l’archipel de Jawa. Quant aux Européens pour qui l’Asie était composée exclusivement d’Arabes, de Perses, d’Indiens et de Chinois et pour qui l’espace entre la Perse et la Chine était l’Inde, ils l’appelèrent l’Archipel indien, ou les Indes Orientales. Les Hollandais la dominèrent sous le nom d’Indes néerlandaises. Dans son roman  Max Havelaar  ,écrit en 1860 sous le pseudonyme de Multatuli, le fonctionnaire colonial hollandais Eduard Duwes Deckker innove en utilisant le terme d’Insulinde, du latin insula, île. Si son roman, qui dénonce l’exploitation de la paysannerie javanaise au profit des places boursières de son pays ébranle pour la première fois les consciences de ses compatriotes, son insula ne sera pas retenu par l’Histoire . C’est une revue d’anthropologie britannique à Singapour qui en 1850 inventera le terme scientifique de Indonesia, inspiré du grec ancien nesos, île. Et c’est ce terme ethnographique que les nationalistes adopteront dès 1920. En 1942 l’armée japonaise envahit l’archipel qu’elle rebaptise To-Indo, Indes Orientales. Enfin, le 17 août 1945, Sukarno et Hatta déclarent l’indépendance de l’archipel sous le nom d’INDONESIE.

Bien que l’islam soit la religion majoritaire en Indonésie depuis le 16ème siècle, arrivée par les marchands chinois, indiens et yéménites, Sukarno élabore une constitution séculaire dont les principes fondamentaux puisent largement dans l’héritage hindou-bouddhiste de l’archipel :

-La devise de la république : Bhinneka Tunggal Ika , « diverse mais une » est du javanais ancien, proche du sanskrit, et tirée d’un grand poème du 14ème siècle du royaume hindou-bouddhiste de Majapahit où il est dit que bien que Buddha et Shiva soient deux principes différents, en vérité ils sont UN.

-Le symbole de la république : le Garuda, oiseau de la mythologie hindoue

-Les cinq principes de la constitution : Pancasila , mot d’origine sanskrite (panca= 5, sila =principe éthique dans le bouddhisme), le chiffre cinq représentant les cinq piliers de l’islam, les cinq doigts de la main, les cinq sens et les cinq frères Pandawa du Mahabarata, la grande épopée indienne dont les mythes sont toujours très vivants en Indonésie.

 

Mais les termes de cette constitution vont être bientôt détournés et confisqués par le général Suharto qui prend le pouvoir en 1965 par un coup d’état. Comme par exemple le terme pancasila utilisé par une organisation paramilitaire regroupant un réseau de gangsters  la Jeunesse Pancasila, instrument des massacres organisés par la dictature.

 

Issu de la paysannerie javanaise, Suharto transforme l’Indonésie en un « empire javanais », un état centralisé, agraire, qui tourne le dos à la mer, avec l’armée qui siège au parlement et contrôle tous les rouages de l’administration et de la représentation politique. En 1975, avec l’assentiment des Etats-Unis et de l’Australie, l’armée indonésienne envahit le Timor Oriental que le Portugal vient de lâcher, grâce à sa révolution des œillets, après cinq siècles de colonisation : plus de 200.000 morts sur une population d’un million de Timorais. Lorsque Suharto est forcé de démissionner en mai 1998 sous la pression de la rue et de la crise économique qui frappe toute l’Asie du Sud-Est, il apparaît en tête de liste des chefs d’état les plus corrompus de la fin du 20ème siècle avec une malversation estimée entre 15 et 35 billions de dollars.

Certes, dans le processus de démocratisation l’Indonésie a perdu le Timor Oriental, mais le plus grand archipel du monde n’a pas éclaté comme le prédisaient tant d’observateurs politiques. Même la très rebelle province d’Aceh a fini par renoncer à la sécession après des décennies de violents combat contre l’armée indonésienne. Deux ans après ces accords de paix favorisés par le tsunami, c’est un ancien membre des services secrets du GAM (Mouvement de libération d’Aceh) qui est élu au poste de gouverneur de la province d’Aceh. Reste le problème de la Papouasie Occidentale, annexée par l’Indonésie en 1969 au terme d’un référendum contesté.

Certes la démocratie a libéré les extrémismes. Dans le vide laissé par le régime militaire, des groupes musulmans radicaux s’engouffrent, comme le Front de Défense de l’Islam (FPI) soutenu par des généraux de l’ancien régime qui cherchent à déstabiliser la démocratie en provoquant des affrontements religieux sanglants aux Moluques et aux Célèbes. Le Jamaah Islamiyah, dont les dirigeants ont fait leurs classes en Afghanistan et dans les camps du sud des Philippines, passe à l’acte avec l’attentat de Bali en octobre 2002. Le premier d’une longue série. Le gouvernement va-t-il instaurer des lois d’exception et remettre en question l’ouverture démocratique ? Non. L’Indonésie choisit une approche « persuasive » et non répressive pour démanteler le réseau terroriste. Les procès sont publics, les journalistes peuvent interviewer les terroristes dans leur cellule, la presse publie même les carnets intimes de certains d’entre eux. Les condamnations sont néanmoins sans appel: peine capitale ou perpétuité pour les chefs, lourdes peines de prison pour les autres.

Oui, la démocratie a libéré les extrémismes, mais comme elle a libéré aussi toutes les identités opprimées pendant les trente deux années de la dictature : Chinois indonésiens, bouddhistes, gays et transsexuels, militants écologistes, paysans sans terre, ouvrières et mouvements syndicaux, adeptes de cultes ou traditions mystiques en marge des six grandes religions reconnues par l’Indonésie.

Dans plusieurs grandes villes, des jeunes initient le mouvement  indie, ou « indépendant » où chacun a le courage d’être différent, d’assumer une multitude d’identité à la fois, d’étreindre sans complexe toutes les nouvelles tendances du monde tout en restant « local ». Les indies fonctionnent en réseaux d’amitié et de solidarité où le savoir-faire et les outils de travail s’échangent et se partagent, où une partie des bénéfices générées par les uns est réinvestie dans l’entreprise d’un copain inventif mais sans le sous. Une sorte de « démocratie communautaire » où la traditionnelle entre aide villageoise, dite gotong royong, est réactualisée par la nouvelle génération des jeunes Indonésiens urbanisés surfant sur la grande vague de libertés.

Dans cet art de l’empilement qui caractérise la culture indonésienne, où l’on ajoute tout et où on ne soustrait rien, le droit coutumier est restauré pour trancher là où le droit républicain et le droit religieux ne peuvent légiférer. Comme dans l’affrontement entre musulmans et chrétiens aux Moluques où c’est le droit coutumier, plus ancien que les divisions religieuses, qui a permis de faire la paix. Ou encore dans les conflits de terre entre indigènes et compagnies minières ou grandes plantations.

Ces conflits se sont multipliés avec l’autonomie régionale, certes un acquis de la démocratie, mais qui favorise les abus de pouvoirs et la corruption : des élus locaux s’arrogent le droit d’exploiter à outrance les ressources naturelles de leur province. Ce véritable pillage touche particulièrement les forêts. D’autres en profitent pour instaurer, au nom de l’islam, des lois répressives, comme la flagellation et l’obligation du port du voile, transgressant la constitution.

Reste à instaurer la démocratie juridique, c’est-à-dire la lutte contre la corruption, véritable fléau national. En 2003, le gouvernement nomme une commission pour l’éradication de la corruption (KPK) dirigée aujourd’hui par Abraham Samad, homme brillant et courageux, qui ne cesse de traquer avec succès les malversations colossales des hommes politiques, des juges, de la police et des hommes d’affaires qu’elle conduit devant les tribunaux.

Ces actions novatrices s’inscrivent dans un mouvement de citoyens bien plus vaste où chacun ose faire entendre sa voix inédite, étrangement dégagée de tout dogme. Après des décennies d’idéologie nationaliste et de censure, l’Indonésie connaît une formidable démocratisation du langage qui broie tous les modes de pensée convenus. Les réseaux sociaux deviennent une sorte de démocratie directe pour mobiliser la population sur des sujets sensibles, des scandales de corruption, l’exploitation des plus pauvres. C’est cette société civile éprise de justice, de libertés et de créativité qu’on a vu à l’œuvre lors des élections présidentielles du 9 juillet 2014 avec la victoire de Joko Widodo, dit Jokowi. En Indonésie aujourd’hui on ne dit plus « Yes, we can ! » mais « Joko…Oui ! »

Elisabeth D. Inandiak

 

 

5 décembre 2014

Léonard Retel Helmrich

Lors de sa 37e édition, le Festival s’est associé à l’ARBRE (association des Auteurs et Réalisateurs de Bretagne) et Films en Bretagne pour proposer un atelier […]
3 octobre 2014

Because we were beautiful

Le cinéaste Frank Von Osch, le photographe Jan Banning et le journaliste Hilde Janssen ont voyagé à travers toute l’Indonésie à la rencontre des « Comfort […]
13 août 2014

Projet multimédia “Rumah Singga”

Projection et présentation du projet multimédia Rumah Singga d’ Elisabetta Zavoli. En présence de Mami Yulie Des personnes âgées transgenres, exclues et isolées, sont recueillies gratuitement […]
13 août 2014

Concert de Clôture

Kadek Puspasari et le duo Becak Metro B. est une pièce de danse contemporaine indonésienne de Kadek Puspasari en collaboration avec le duo Becak constitué de […]
13 août 2014

Voyage Indonésien 1

13 août 2014

Projections films musicaux Indonésie

RÉALISATION : VINCENT MOON • DOCUMENTAIRE, 72 MINUTES (durée totale) • Karinding Attack (Java ouest) • Calling the new gods – Senyawa live in Java (Yogyakarta, […]
13 août 2014

Projection de Notre Terre (Lahan Kami)

Projection de Notre Terre (Lahan Kami) de Marie Le Ferrand et Berit Renser. 13 min En présence de la réalisatrice, Marie Le Ferrand En 2011, les […]
13 août 2014

Position Among the Stars

Leonard Retel Helmrich entre dans l’intimité de la famille Sjamsuddin grâce à son système de caméra directe. Il nous entraîne dans un microcosme où les problèmes […]
13 août 2014

Madame X

Quand Capital City est menacée par la prise de pouvoir de Monsieur Storm, ses trois femmes et son parti politique constitué d’homophobes tyranniques, c’est à Adam, […]
13 août 2014

Mentawai tatoo revival + Tribal + Lelaki Bujang Lapok Terakhir

13 août 2014

Shape of the moon

Dans la banlieue de Jakarta, Leonard Retel Helmrich suit la famillle Sjamsudin et le rythme de ses trois générations. Rumidja, chrétienne pratiquante, prie regulièrement avec sa […]
13 août 2014

Playing between elephants

Selon un proverbe indonésien lorsque deux éléphants se battent, le mulot qui est au milieu risque à tout moment de mourir écrasé. Dans ce documentaire, non […]
13 août 2014

Mother Dao, Chronique coloniale

  D’après la légende des indigènes de Nias, île à l’ouest de Sumatra, l’univers a été créé par Mère Dao. A l’aide des souillures qui maculaient […]
13 août 2014

The Dancer

Sang Penari est l’histoire d’amour tragique entre Srintil, belle danseuse javanaise et Rasus, jeune officier de Dukuh Paruk, aux heures les plus sombres de l’histoire de […]
13 août 2014

Because we were beautiful

Projection de Because we are beautiful de Franck Von Osch 1 heure – Film sous-titré en anglais Le cinéaste Frank Von Osch, le photographe Jan Banning […]
13 août 2014

Feuille sur un oreiller

Dans la capitale de la tradition royale javanaise, Yogjakarta, trois enfants des rues livrés à eux-mêmes vivent de mendicité, de petits boulots et se droguent. Malgré […]
13 août 2014

Après le couvre-feu

Au sortir de la guerre pour l’indépendance, Iskandar, jeune étudiant en médecine, rejoint la famille de sa fiancée pour tenter de réintégrer la société civile. Son […]
12 août 2014

40 years of silence

Rencontre avec Fridus Steijlen 40 années de silence : une tragédie indonésienne raconte l’histoire de l’un des plus gros massacres méconnus du 20e siècle. Celui de 500 […]
12 août 2014

The mirror never lies

Rencontre avec Bastian Meiresonne Tayung et sa fille de douze ans, Pakis, vivent dans une petite communauté en Indonésie. Son mari pêcheur n’est toujours pas rentré […]
12 août 2014

Denok & Gareng

Dans la modeste maison de la maman de Gareng, le jeune couple entrepend un petit élevage de cochons, en attendant que la chance commence à sourire […]
11 août 2014

Soirée d’ouverture

Présentation des invités, de l’édition, discours inauguraux,… autour d’un verre et du traditionnel Kouign amann. Soirée inaugurale avec la fanfare Savato à l’apéro et Métro B. […]
6 août 2014

Mami Yulie, itinéraire et combats d’une transsexuelle en Indonésie

Avec Mami Yulie • Modérateur : Marie Le Ferrand
6 août 2014

La réforme agraire en Indonésie : quels enjeux ?

Avec Dewi Kartika, Tamara Soukotta, Athim Issoufaly Modérateur: Gérard Alle
6 août 2014

Minorités et mondialisation au sein des Archipels

Avec Céline Rouzet, Wensislaus Fetubun, Tamara Soukotta, Ego Lemos Modérateur: Ronan Le Coadic
6 août 2014

Radio Marsinah : un engagement au-delà du féminin

Avec Dian Septi Trisnanti Modérateur: Fridus Steijlen
6 août 2014

Palabre en langue Bretonne : Rahung Nasution, Hentad eneziek / Un Parcours archipélique

Avec Rahung Nasution • Modérateur : Stéphane Moal
6 août 2014

Indonésie 1965, un massacre oublié ?

Avec: Utji Kowati Fauzia et Ester Rini Pratsnawati Modérateur: Fridus Steijlen
6 août 2014

L’unité dans la diversité indonésienne : Mythes ou réalités ?

Avec Fridus Steijlen, Tamara Soukotta, Rahung Nasution, Wensislaus Fatubun Modérateur: Stéphane Dovert
6 août 2014

Identité des Archipels : quelques repères

Avec Stéphane Dovert • Modérateur : Gérard Alle
5 août 2014

Blind pig who wants to fly

Déroutant au premier abord, les images de Blind pig who want to fly se succèdent et sèment la confusion dans l’esprit du spectateur non-initié : échanges de […]
5 août 2014

Jalanan

La vie n’est pas si mal quand on vit dans un canal de déversement des eaux usées. Demandez à Boni et Rita. Ils vivent dans les […]
5 août 2014

A political trilogy + My Film, My Family, My Nation

5 août 2014

The Land Beneath the Fog

Un voyage lent, majestueux, nous mène à une famille, dans le village éloigné de Geniken, sur les collines sur Mont Merbabu, au centre de l’île de […]
5 août 2014

Arisan !

Sakti est gay et incapable d’assumer son homosexualité. Pour devenir « normal », il consulte une psychanalyste. Il rencontre, Nino, l’homme de sa vie et tombe amoureux. Meimei, […]
5 août 2014

The Eye of the Day

En 1998, une profonde crise force le président Sœharto à démissionner après trente deux années passées au pouvoir. Cet événement marque le commencement d’une période tumultueuse, […]
5 août 2014

The act of killing (-12 ans)

Interdit aux moins de 12 ans Lorsque Joshua Oppenheimer se rend en Indonésie pour réaliser un documentaire sur le massacre de plus d’un million d’opposants politiques […]
5 août 2014

Programme Eye

  Le EYE museum d’Amsterdam (Pays-Bas), propose pour le Festival de cinéma de Douarnenez une sélection de trois court-métrages de Willy Mullens, issus de leur fonds […]
5 août 2014

Ria Rago

Le film de propagande de la Mission chrétienne raconte le mariage forcé de Ria Rago, une chrétienne sous influence familiale, et de Dapo, un musulman par […]
5 août 2014

Jermal

Après la mort de sa mère, Jaya, 12 ans, est envoyé chez son père, Johar, qui travaille comme contremaître sur un jermal (une plateforme de pêche […]
5 août 2014

Dieux et satans

Indo Pino est une chamane reconnue des Wana, le peuple semi-nomade qui vient dans les forêts indonésiennes de Sulawesi. Son neveu Doni, récemment converti au christianisme […]
5 août 2014

Promised Paradise

Installé à l’intérieur d’un poste de télévision en carton, le troubadour Agus rejoue devant des enfants l’attentat du 11 septembre 2001 de New York, à l’aide […]
5 août 2014

Don’t forget to remember me…

Don’t forget to remember me ou « une journée dans la vie de l’Indonésie », offre une plongée dans la vie quotidienne, des gens ordinaires, de l’archipel indonésien : […]
5 août 2014

Eliana, Eliana

Une mère vient à Jakarta depuis Sumatra, chercher sa fille avec l’intention de la ramener chez elle. Eliana s’était enfuie cinq ans plus tôt, lorsque sa […]
5 août 2014

L’indonésie, une épopée musicale

Vincent Moon Documentaire, Indonésie,2012, 82 min, video, VO musical Pour sa collection Petites Planètes,V. Moon documente les rituels religieux, la musique sacrée, et les folklores locaux. […]
5 août 2014

Position Among the Stars

Leonard Retel Helmrich entre dans l’intimité de la famille Sjamsuddin grâce à son système de caméra directe. Il nous entraîne dans un microcosme où les problèmes […]
5 août 2014

Madame X

Quand Capital City est menacée par la prise de pouvoir de Monsieur Storm, ses trois femmes et son parti politique constitué d’homophobes tyranniques, c’est à Adam, […]
5 août 2014

The poet

Le film qui s’inspire de faits réels, raconte la vie d’Ibrahim Kadir, le poète de didong (ballade traditionnelle), emprisonné en 1965, lors de la répression gouvernementale […]
5 août 2014

Lelaki Bujang Lapok Terakhir

Un conte de « Bujang Lapok », un homme Malais-malaisien, tombé amoureux de Soekarno et de l’Indonésie. Pour Bujang Lapok, sous le régime UMNO, être né malais en […]
5 août 2014

Tribal

Gawai est une série de processions pour célébrer la vie de Dayak Iban. Célébrée chaque année après la récolte comme une forme de reconnaissance du grand […]
5 août 2014

Mentawai tatoo revival + Tribal + Lelaki Bujang Lapok Terakhir

5 août 2014

L’île des démons

Rencontre avec Eddy Appels L’histoire est librement inspirée de la légende indonésienne de la sorcière de Calonarang qui jette un sort sur le village de Bedulu. […]
5 août 2014

Shape of the Moon

Dans la banlieue de Jakarta, Leonard Retel Helmrich suit la famillle Sjamsudin et le rythme de ses trois générations. Rumidja, chrétienne pratiquante, prie regulièrement avec sa […]
5 août 2014

The Blindfold

Trois histoires imbriquées illustrent les conséquences souvent tragiques des techniques de recrutement agressives du NII (Etat slamique indonésien). L’organisation, interdite par les autorités, prône la radicalisation […]
4 août 2014

Playing between elephants

Selon un proverbe indonésien lorsque deux éléphants se battent, le mulot qui est au milieu risque à tout moment de mourir écrasé. Dans ce documentaire, non […]
4 août 2014

The courtesan

4 août 2014

The act of killing (-12 ans)

Interdit aux moins de 12 ans Lorsque Joshua Oppenheimer se rend en Indonésie pour réaliser un documentaire sur le massacre de plus d’un million d’opposants politiques […]
4 août 2014

L’Indonésie appelle + A political trology + My Film, My Family, My Nation

4 août 2014

Promised Paradise

Installé à l’intérieur d’un poste de télévision en carton, le troubadour Agus rejoue devant des enfants l’attentat du 11 septembre 2001 de New York, à l’aide […]
4 août 2014

Mother Dao, Chronique coloniale

  D’après la légende des indigènes de Nias, île à l’ouest de Sumatra, l’univers a été créé par Mère Dao. A l’aide des souillures qui maculaient […]
4 août 2014

The Dancer

Sang Penari est l’histoire d’amour tragique entre Srintil, belle danseuse javanaise et Rasus, jeune officier de Dukuh Paruk, aux heures les plus sombres de l’histoire de […]
4 août 2014

Vous êtes servis

Vous êtes servis prend sa source dans un fait divers. En avril 2008, une jeune domestique d’une famille saoudienne s’enfuit d’un hôtel à Bruxelles et dénonce […]
4 août 2014

Feuille sur un oreiller

Dans la capitale de la tradition royale javanaise, Yogjakarta, trois enfants des rues livrés à eux-mêmes vivent de mendicité, de petits boulots et se droguent. Malgré […]
4 août 2014

The eye of the day

En 1998, une profonde crise force le président Sœharto à démissionner après trente deux années passées au pouvoir. Cet événement marque le commencement d’une période tumultueuse, […]
4 août 2014

Ria Rago

Le film de propagande de la Mission chrétienne raconte le mariage forcé de Ria Rago, une chrétienne sous influence familiale, et de Dapo, un musulman par […]
4 août 2014

Water and Romi + Kancil’s tale of freedom

4 août 2014

Le soliloque du muet

Rencontre avec l’équipe du film A travers la rencontre d’un documentariste en cours de tournage, de musiciens et de victimes de la dictature de Suharto, se […]
4 août 2014

Après le couvre-feu

Au sortir de la guerre pour l’indépendance, Iskandar, jeune étudiant en médecine, rejoint la famille de sa fiancée pour tenter de réintégrer la société civile. Son […]
4 août 2014

Love for share

Rencontre avec Bastian Meiresonne Salma est une gynécologue, mariée à un célèbre présentateur de télévision qui prend une seconde, puis une troisième femme. Salma, dans un […]
4 août 2014

Legong, la danse des vierges

Fêtes religieuses, scènes de marché, cérémonie crématoire, avec Legong, la danse des vierges, Henry de La Falaise imagine une histoire d’amours contrariées entre deux jeunes vierges […]
4 août 2014

40 years of silence

40 années de silence : une tragédie indonésienne raconte l’histoire de l’un des plus gros massacres méconnus du 20e siècle. Celui de 500 000 à un million […]
4 août 2014

L’année de tous les dangers

Djakarta, 1965. Tout explose en Indonésie. Guy Hamilton (Mel Gibson), correspondant australien de la radio ABS, vit, à Jakarta, les prémisses du mouvement du 30 septembre […]
4 août 2014

Denok & Gareng

Dans la modeste maison de la maman de Gareng, le jeune couple entrepend un petit élevage de cochons, en attendant que la chance commence à sourire […]
4 août 2014

Les démons de l’archipel

Rencontre avec Fréderic Durand De Aceh à la Papouasie, de 1945 à 2010, ce documentaire fait le portrait de l’Indonésie, dans le miroir de la démocratie […]
4 août 2014

L’île des démons

Rencontre avec Eddy Appels Traduction simultanée.     Résumé : L’histoire est librement inspirée de la légende indonésienne de la sorcière de Calonarang qui jette un […]
4 août 2014

Opera Jawa

Rencontre avec Bastian Meiresonne Setio et sa femme, Siti, gèrent une poterie traditionnelle. Dans leur jeunesse, ils fréquentaient Ludiro, un homme riche et despotique de la […]
31 juillet 2014

Regards croisés par Christian Pelras (séance Cinémathèque de Bretagne)

En partenariat avec la cinémathèque de Bretagne et le CNRS Images.   « Regards croisés », consiste à réunir en un ensemble indissociable deux documents filmés, l’un en […]
29 juillet 2014

Ca-bau-kan / La courtisane

« Courtisane » est l’ambitieux premier projet de Nia Dinata. S’étant faite ses dents dans le monde de la télévision, la jeune femme tombe littéralement sous le charme […]
25 juillet 2014

Promised Paradise

Installé à l’intérieur d’un poste de télévision en carton, le troubadour Agus rejoue devant des enfants l’attentat du 11 septembre 2001 de New York, à l’aide […]
25 juillet 2014

Position Among the Stars

Leonard Retel Helmrich entre dans l’intimité de la famille Sjamsuddin grâce à son système de caméra directe. Il nous entraîne dans un microcosme où les problèmes […]
25 juillet 2014

Shape of the moon

Dans la banlieue de Jakarta, Leonard Retel Helmrich suit la famille Sjamsudin et le rythme de ses trois générations. Rumidja, chrétienne pratiquante, prie régulièrement avec sa […]
25 juillet 2014

The eye of the day

En 1998, une profonde crise force le président Sœharto à démissionner après trente deux années passées au pouvoir. Cet événement marque le commencement d’une période tumultueuse, […]
25 juillet 2014

Jermal

Après la mort de sa mère, Jaya, 12 ans, est envoyé chez son père, Johar, qui travaille comme contremaître sur un jermal (une plateforme de pêche […]
25 juillet 2014

Le soliloque du muet

A travers la rencontre des victimes de la dictature de Suharto, d’un documentariste en cours de travail et de musiciens improvisateurs, se dévoile l’un des plus […]
25 juillet 2014

The act of killing

Lorsque Joshua Oppenheimer se rend en Indonésie pour réaliser un documentaire sur le massacre de plus d’un million d’opposants politiques en 1965, il n’imagine pas que, […]
25 juillet 2014

Jalanan

La vie n’est pas si mal quand on vit dans un canal de déversement des eaux usées. Demandez à Boni et Rita. Ils vivent dans les […]
25 juillet 2014

The Blindfold

Trois histoires imbriquées illustrent les conséquences souvent tragiques des techniques de recrutement agressives du NII (Etat slamique indonésien). L’organisation, interdite par les autorités, prône la radicalisation […]
25 juillet 2014

Denok & Gareng

Dans la modeste maison de la maman de Gareng, le jeune couple entreprend un petit élevage de cochons, en attendant que la chance commence à sourire […]
25 juillet 2014

The Land Beneath the Fog

Un voyage lent, majestueux, nous mène à une famille, dans le village éloigné de Geniken, sur les collines sur Mont Merbabu, au centre de l’île de […]
25 juillet 2014

The Dancer

Sang Penari est l’histoire d’amour tragique entre Srintil, belle danseuse javanaise et Rasus, jeune officier de Dukuh Paruk, aux heures les plus sombres de l’histoire de […]
25 juillet 2014

Madame X

Quand Capital City est menacée par la prise de pouvoir de Monsieur Storm, ses trois femmes et son parti politique constitué d’homophobes tyranniques, c’est à Adam, […]
25 juillet 2014

Les Démons de l’Archipel

De Aceh à la Papouasie, de 1945 à 2010, ce documentaire fait le portrait de l’Indonésie, dans le miroir de la démocratie naissante et des démons […]
25 juillet 2014

Vous êtes servis

Vous êtes servis prend sa source dans un fait divers. En avril 2008, une jeune domestique d’une famille saoudienne s’enfuit d’un hôtel à Bruxelles et dénonce […]
25 juillet 2014

Mentawaï Tattoo Revival

Ce film est une collaboration entre Durga, un tatoueur indonésien installé à Jakarta, et Rahung Nasution, un vidéaste indonésien indépendant, également passionné par le tatouage, et […]
25 juillet 2014

Blind pig who wants to fly

Déroutant au premier abord, les images de Blind pig who wants to fly se succèdent et sèment la confusion dans l’esprit du spectateur non-initié : échanges de […]
24 juillet 2014

40 Years of silence

40 années de silence : une tragédie indonésienne raconte l’histoire de l’un des plus gros massacres méconnus du 20e siècle. Celui de 500 000 à un million […]
24 juillet 2014

Don’t forget to remember me

Don’t forget to remember me ou « une journée dans la vie de l’Indonésie », offre une plongée dans la vie quotidienne, des gens ordinaires, de l’archipel indonésien : […]
24 juillet 2014

Playing between elephants

Selon un proverbe indonésien lorsque deux éléphants se battent, le mulot qui est au milieu risque à tout moment de mourir écrasé. Dans ce documentaire, non […]
24 juillet 2014

Opera Jawa

Setio et sa femme, Siti, gèrent une poterie traditionnelle. Dans leur jeunesse, ils fréquentaient Ludiro, un homme riche et despotique de la région. Celui-ci, amoureux de […]
24 juillet 2014

Love for share

Salma est une gynécologue, mariée à un célèbre présentateur de télévision qui prend une seconde, puis une troisième femme. Salma, dans un premier temps abattue par […]
24 juillet 2014

A Political Trilogy

Le film aborde, en trois histoires, les sujet indonésiens « qui fâchent » : la vision de l’histoire coloniale et de la création de l’Indonésie moderne ; la […]
24 juillet 2014

Arisan !

Sakti est gay et incapable d’assumer son homosexualité. Pour devenir « normal », il consulte une psychanalyste. Il rencontre, Nino, l’homme de sa vie et tombe amoureux. Meimei, […]
24 juillet 2014

Dieux et satans

Indo Pino est une chamane reconnue des Wana, le peuple semi-nomade qui vit dans les forêts indonésiennes de Sulawesi. Son neveu Doni, récemment converti au christianisme […]
24 juillet 2014

Eliana, Eliana

Une mère vient à Jakarta depuis Sumatra, chercher sa fille avec l’intention de la ramener chez elle. Eliana s’était enfuie cinq ans plus tôt, lorsque sa […]
23 juillet 2014

The Poet

Le film qui s’inspire de faits réels, raconte la vie d’Ibrahim Kadir, le poète de didong (ballade traditionnelle), emprisonné en 1965, lors de la répression gouvernementale […]
23 juillet 2014

My Family, my Film, my Nation

Le cinéaste rassemble dans ce film en forme d’essai politique, des archives et des images de ses précédents documentaires. La voix de Garin Nugroho, en off, […]
23 juillet 2014

Feuille sur un oreiller

Dans la capitale de la tradition royale javanaise, Yogjakarta, trois enfants des rues livrés à eux-mêmes vivent de mendicité, de petits boulots et se droguent. Malgré […]
23 juillet 2014

Chronique Coloniale, Mother Dao

D’après la légende des indigènes de Nias, île à l’ouest de Sumatra, l’univers a été créé par Mère Dao. A l’aide des souillures qui maculaient son […]
23 juillet 2014

Kancil’s Tale of Freedom

Dans ce documentaire pour la télévision japonaise, Garin Nugroho suit les pas de Kancil, Sugeng et de leurs amis, tous enfants des rues de Yogjakarta. Leur […]
23 juillet 2014

Water and Romi

La commande du Goethe Institut d’Indonésie sur l’environnement, devient le récit de la vie et des travaux de trois hommes et de leurs familles au bord […]
23 juillet 2014

L’Année de tous les dangers

Djakarta, 1965. Tout explose en Indonésie. Guy Hamilton (Mel Gibson), correspondant australien de la radio ABS, vit, à Jakarta, les prémisses du mouvement du 30 septembre […]
23 juillet 2014

Après le couvre-feu

Au sortir de la guerre pour l’indépendance, Iskandar, jeune étudiant en médecine, rejoint la famille de sa fiancée pour tenter de réintégrer la société civile. Son […]
23 juillet 2014

L’indonésie appelle

En 1944, le gouvernement hollandais choisit Joris Ivens pour filmer la libération de l’Indonésie. Débarqué à Brisbane, dans un monde colonial clos, il se réfugie à […]
23 juillet 2014

Legong, la danse des vierges

Fêtes religieuses, scènes de marché, cérémonie crématoire, avec Legong, la danse des vierges, Henry de La Falaise imagine une histoire d’amour contrariée entre deux jeunes vierges […]
23 juillet 2014

L’Île des démons

L’histoire est librement inspirée de la légende indonésienne de la sorcière de Calonarang qui jette un sort sur le village de Bedulu. Pour mettre fin à […]
23 juillet 2014

Ria Rago

Ria Rago : Pahlawan Wanita dari Lembah Ndona, le film de propagande de la Mission chrétienne raconte le mariage forcé de Ria Rago, une chrétienne sous influence […]
21 juillet 2014

Wariazone

  « Wariazone » explore la question des transgenres en Indonésie et les relations entre l’identité de genre et la liberté. Les transsexuels, hommes féminisés, male-to-female pour qui […]
21 juillet 2014

Quand je serais grand-e

Indonésie, île de Java, dans une petite école de campagne, huit enfants qui présentent un handicap se livrent avec humour et tendresse et nous confient leurs […]
21 juillet 2014

Being Deaf

Tourné au cœur de la communauté sourde de Yogyakarta, le documentaire présente l’association Matahariku qui réunit les acteurs de la communauté sourde, et mène de nombreux […]
17 juillet 2014

Exposition Rony Zakaria

Formé au photojournalisme, Rony Zakaria est un photograhe indépendant qui vit à Jakarta. Ses photos nous entraînent dans des histoires racontées au fil d’impressions intemporelles, subjectives […]
9 juillet 2014

The mirror never lies

à partir de 10 ans Tayung et sa fille de douze ans, Pakis, vivent dans une petite communauté en Indonésie. Son mari pêcheur n’est toujours pas […]