Belle-Ile-en-Mer, chronique d’un « bagne d’enfants »