Essai documentaire

Ils étaient ébéniste, médecin, étudiant en linguistique… Ils ont quitté le chemin qu’ils s’étaient tracé pour prendre la danse à bras-le-corps. Les cheminants écoutent leurs parcours, une émancipation physique et sociale commune. Après 6 ans de tournage et de montage épars au cours desquels « Filmer leur travail, c’était danser, faire danser leurs images », la réalisatrice nous donne à voir cinq portraits de passionnés croisés avec son propre autoportrait. Elle nous livre une interprétation visuelle et sonore de la danse et du mouvement présent en chaque être.

22 juillet 2017

Les cheminants

Ils étaient ébéniste, médecin, étudiant en linguistique… Ils ont quitté le chemin qu’ils s’étaient tracé pour prendre la danse à bras-le-corps. Les cheminants écoutent leurs parcours, […]
22 juillet 2017

Koropa

Dans la nuit noire, au large de l’archipel des Comores, un gamin silencieux et les yeux grands ouverts semble fixer un horizon invisible. Il apprend à […]
21 juillet 2017

Foyer

À première vue, ça semble être une projection sans film où seul est donné à voir un écran blanc palpitant. Des voix accompagnent cet écran blanc. […]