Ladhorey Foutika

À travers le portrait de Sylvie Diclos Pomos, artiste comédienne, auteur et metteur en scène congolaise, la réalisatrice pose le problème de l’écriture. Écrire pour se souvenir, car les gens ont trop souvent tendance à oublier, écrire comme un devoir de mémoire et aussi écrire pour s’évader dans un monde meilleur, pour fuir la réalité parfois cruelle. Toutes ces interrogations se posent autour de “l’affaire du Beach” qui a fait couler beaucoup d’encre au Congo avec un procès où les présumés coupables ont tous été acquittés.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2018>Peuples des Congos

Genres : Documentaire

Réalisateurs : ANNETTE KOUAMBA

Scénaristes : Annette Kolamba

Producteurs : Inzo Ya Bizizi|Les Films Du Paquebot|Play Film

Distributeurs : Inzo Ya Bizizi

Pays de production : Congo RDC|France – Année de production : 2010

Formats : DCP

Types de colorisation : N&B

Version : VOST FRANÇAIS /

Version sous-titres :

Chefs opérateurs : Ladhorey Foutika

Ingénieurs son : Jerry Mokouna

Compositeurs : Guy Bernard

Monteurs : JIrène Silakouna

Comédiens : Syvlie Diclos Pomos

Prix et distinctions :

30 juillet 2018

On n’oublie pas on pardonne

À travers le portrait de Sylvie Diclos Pomos, artiste comédienne, auteur et metteur en scène congolaise, la réalisatrice pose le problème de l’écriture. Écrire pour se […]