Roger Rachat

Le 28 août 1990, un convoi de 75 voitures quitte le village mohawk de Kahnawake et traverse le pont Mercier en direction de Montréal, où il tombe sur une foule en colère qui lui lance des pierres. Les cibles de cet acte de violence sont les femmes, les enfants et les aînés mohawks qui quittent Kahnawake, craignant une avancée éventuelle de la part de l’armée canadienne. Dans Pluie de pierres à Whiskey Trench, les Mohawks de toutes générations se rappellent la terreur qu’ils ont éprouvée au son des éclats de verre jaillissant de partout. Les policiers avaient reçu l’ordre de ne procéder à aucune arrestation et, bien qu’étant en retrait pendant la volée de pierres, ils ont réussi à empêcher que la foule n’atteigne les voitures et n’en attaque les occupants. Pluie de pierres à Whiskey Trench est le quatrième d’une série de films majeurs signés Alanis Obomsawin sur la rébellion mohawk qui a secoué le Canada en 1990.

26 juillet 2017

Pluie de pierres à Whiskey Trench

Le 28 août 1990, un convoi de 75 voitures quitte le village mohawk de Kahnawake et traverse le pont Mercier en direction de Montréal, où il […]