Erol Refikoğlu

Au début du conflit entre Turcs et Grecs à Chypre en 1963, une jeune fille est séparée de son père, un maître du théâtre d’ombres Karagöz. Comment un homme peut-il protéger sa famille sans avoir recours au crime au milieu d’une violence innommable ? Avec le déchaînement des haines nationalistes la tension entre Grecs et Turcs tourne à l’affrontement intercommunautaire, qui, inévitablement, est aux désavantages de la minorité d’origine turque. C’est la problématique de ce film qui par ailleurs interroge toutes les nuances de l’art Karagöz en les confrontant aux pièges et violences de l’Histoire

27 juillet 2016

Ombres et visages

Au début du conflit entre Turcs et Grecs à Chypre en 1963, une jeune fille est séparée de son père, un maître du théâtre d’ombres Karagöz. […]