Ebru Karaca

Dans ce film d’animation, Rakel Dink lit à la foule en colère la lettre qu’elle avait écrite pour son défunt mari, Hrant Dink, lors de ses funérailles. Ce discours a marqué l’histoire. Ce court-métrage d’animation avec narration commémore cet instant.

21 juillet 2016

No Darkness Can Make Us Forget

Dans ce film d’animation, Rakel Dink lit à la foule en colère la lettre qu’elle avait écrite pour son défunt mari, Hrant Dink, lors de ses […]