Fabien Laubry

 » En 1878 éclate en Nouvelle-Calédonie la grande insurrection kanak dont l’un des principaux instigateurs est le chef Atai. Ce dernier sera tué en septembre 1878 et sa tête envoyé en France dans un bocal de formol. En ce début de XXI eme siècle la Mémoire, jamais éteinte du grand chef Atai, rejailli du passé. « 

21 juillet 2014

La tête d’Ataï

 » En 1878 éclate en Nouvelle-Calédonie la grande insurrection kanak dont l’un des principaux instigateurs est le chef Atai. Ce dernier sera tué en septembre 1878 […]