Jane Darraux

Jusqu’avant la guerre, la colonie pénitentière de Belle-Ile-en-Mer est la seule institution publique de Bretagne. Ce centre a fait couler beaucoup d’encre, « Belle-Ile ou la légende noire ». Le caractère insulaire, la vétusté et l’autérité des bâtiments, la tradition disciplinaire de la marine ajoutée à celle du régime pénitentière, confèrent à l’institution une mauvaise réputation de « bagne d’enfants ». Ce film fait le récit de la vie de l’établissement, de sa naissance à sa fermeture… en 1977, où il meurt d’un long conflit entre ses éducateurs « gauchistes » et un directeur nostalgique des vieilles méthodes de la Pénitentière.

18 juillet 2014

Belle-Ile-en-Mer, chronique d’un « bagne d’enfants »

Jusqu’avant la guerre, la colonie pénitentière de Belle-Ile-en-Mer est la seule institution publique de Bretagne. Ce centre a fait couler beaucoup d’encre, « Belle-Ile ou la légende […]