Özdemir Aritan

Sirvan est mariée à Berivan, mais leurs familles respectives et ennemies n’acceptent pas leur mariage. Hamo, son père, règne en tyran sur son clan. Bergers des montagnes du Kurdistan, ils vivent de plus en plus mal. Hamo envoie ses fils vendre des moutons à la ville. Mais il fait preuve d’une mesquinerie et d’une cruauté qui seront fatales à sa famille. À l’époque du tournage, Yilmaz Güney était en prison pour la troisième fois. Il confia la réalisation de son film à Zeki Ökten. Ce film pourrait être inspiré d’un livre de l’écrivain turc, Yachar Kemal, tant les thèmes sont proches : l’organisation d’une société traditionnelle est mise à mal par la nécessité de s’adapter à la modernité. Ces changements en laissent plus d’un sur le carreau. Comme dans d’autres films (Le garçon qui ne voulait plus parler, voire le film turc Le Bandit), on retrouve l’utilisation du silence pour marquer un profond désaccord et une douleur sans bornes. Si la copie a vieilli, le film reste remarquable et toujours d’actualité. C’est un vibrant hommage à tous les Kurdes qui doivent encore s’exiler.

25 juillet 2016

Le Troupeau

Sirvan est mariée à Berivan, mais leurs familles respectives et ennemies n’acceptent pas leur mariage. Hamo, son père, règne en tyran sur son clan. Bergers des […]