Semtot Sahid

Dans la capitale de la tradition royale javanaise, Yogjakarta, trois enfants des rues livrés à eux-mêmes vivent de mendicité, de petits boulots et se droguent. Malgré leurs larcins, leur indépendance affichée et leur violence physique et verbale, les enfants en manque d’amour maternel, trouvent refuge auprès d’Asih, une femme énergique qui tente d’adoucir le sort des plus malheureux.

Face à la cupidité des adultes, leur indifférence et leur égoïsme, le destin de Kancil, Heru et Sugeng ne peut être que tragique.

Pour son film, Christine Hakim s’est inspirée de faits réels. Les enfants, acteurs amateurs, y jouent presque leurs propres rôles. Garin Nugroho dédie Feuille sur un oreiller « Aux enfants des rues d’Indonésie et aux enfants des rues du monde entier, victimes de la violence et de l’injustice. »

23 juillet 2014

Feuille sur un oreiller

Dans la capitale de la tradition royale javanaise, Yogjakarta, trois enfants des rues livrés à eux-mêmes vivent de mendicité, de petits boulots et se droguent. Malgré […]