Wolf Koenig

En juin 1981, une réserve tranquille d’indiens Micmac se transforme en champ de bataille avec l’assaut des gardes mobiles de la « Québec provincial police ». Brutalités, arrestations, confiscations de biens s’ensuivent. Neuf jours plus tard, la réserve Restigouche est à nouveau envahie. Le film est un témoignage de ces événements. On accuse les Micmac d’avoir dépassé leur quota de pêche de saumon. Leur pêche, cet été-là, s’est chiffrée à 6 tonnes seulement, or pour les pêcheurs du Nouveau Brunswick, établis sur l’autre rive, c’était 109 tonnes !
La vraie question était et reste le droit des Indiens à leur terre. L’un des moments importants du film relate une entrevue houleuse entre le ministre de la pêche de Québec et la réalisatrice, au domicile de celle-ci, entrevue au cours de laquelle elle lui rappelle que l’histoire du Québec n’a pas commencé avec le Canada français.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2017>Grande tribu 2017>Alanis Obomsawin

Genres : Documentaire

Réalisateurs : Alanis Obomsawin

Scénaristes : Alanis Obomsawin

Producteurs : ONF

Distributeurs : Montréal|ONF

Pays de production : Quebec – Année de production : 1985

Formats : DCP

Types de colorisation :

Version : /

Version sous-titres :

Chefs opérateurs : Roger Rochat|Savas Kalogeras

Ingénieurs son : Bev Davidson|Yves Gendron

Compositeurs : Luc Plamandon

Monteurs : Allan Collins|Wolf Koenig

Comédiens :

Prix et distinctions :

26 juillet 2017

événements de Restigouche

En juin 1981, une réserve tranquille d’indiens Micmac se transforme en champ de bataille avec l’assaut des gardes mobiles de la « Québec provincial police ». […]