Camilo Sanabria

Pour la première fois dans l’histoire de la Bolivie, le 18 décembre
2005, un Indien a été élu président de la république.
Evo Morales Ayma a été soutenu par les 36 communautés indiennes,
les mouvements sociaux, les secteurs universitaires
et intellectuels, obtennant ainsi un important appui populaire
qui lui permit d’obtenir 53,7 % des suffrages. Les cocaleros du
tropique de Cochabamba, plus connus sous le nom de chapares,
ont joué un rôle essentiel dans ce processus.
Un documentaire qui retrace le parcours politique d’Evo
Morales et qui offre de fait un éclairage sur l’un des processus
sociaux et politiques les plus saillants de la Bolivie contemporaine.

7 août 2015

Hartos evos aquí hay

Pour la première fois dans l’histoire de la Bolivie, le 18 décembre 2005, un Indien a été élu président de la république. Evo Morales Ayma a […]