Ignacio Quispe

Subitement, de nombreuses femmes Quechuas de l’Altiplano
deviennent stériles. Le chef de la communauté indienne établit
le lien entre ce mal et le passage d’un dispensaire américain.
Les représailles sont immédiates et la police abat les meneurs.
Transporté à l’hôpital, l’un d’eux y meurt faute de
soins. Son frère se saisit alors des armes.
D’abord interdit, sous la pression des États-Unis, par l’État Bolivien,
celui-ci revint sur sa décision suite à la mobilisation des
intellectuels, des étudiants et de la presse. Jorge Sanjinés se base
sur des faits précis (la stérilisation secrète d’Indiennes par les médecins
de Peace Corps) pour réaliser une œuvre désormais classique,
où le cinéma est plus que jamais une arme politique,
puisque Peace Corps cessa ses activités de stérilisation quelques
jours après sa diffusion.

10 août 2015

Yawar Mallku

Subitement, de nombreuses femmes Quechuas de l’Altiplano deviennent stériles. Le chef de la communauté indienne établit le lien entre ce mal et le passage d’un dispensaire […]