Lakhdar Hanou

Le 26 février 1982, la petite commune de Lanvénégen accueillait, sous la pluie, 21 réfugiés laotiens fuyant la répression communiste qui sévissait après la guerre du Vietnam. Trente-cinq ans plus tard, Laëtitia Gaudin-Le Puil retrouve sa copine d’enfance Maryse Chang. Ensemble, elles remontent le temps, bousculent leurs mémoires et celles de Lanvénégen. Née en France, Maryse confie que l’histoire tragique de ses parents, appartenant au peuple hmong, lui était jusqu’alors méconnue. Alors, devant la caméra, Monsieur et Madame Chang racontent. Ils lui transmettent. Une parole rare, et pourtant commune aux douloureuses histoires d’exil.

24 juillet 2018

Bienvenue Mister Chang

Le 26 février 1982, la petite commune de Lanvénégen accueillait, sous la pluie, 21 réfugiés laotiens fuyant la répression communiste qui sévissait après la guerre du […]