Michael Galasso

En 1975, Ayshe, une femme d’une soixantaine d’années, vit seule, dans un village de pêcheurs turcs à Trabzon, depuis la mort de sa soeur aînée. Son petit voisin Mehmet a développé vis-à-vis d’elle une relation de grand-mère à petit-fils et se soucie d’elle. Après l’estivage, Ayshe refuse de retourner au village et reste seule dans sa cabane en bois dans les montagnes entre les nuages, et passe des heures seules à parler dans une langue inconnue de Mehmet. Quand un étranger, Thanasis, apparaît dans le village, Mehmet l’entend parler la même langue et ils se rendent chez Ayshe. Ayshe a gardé secrète son origine pendant cinq décennies : avant son adoption, elle était la fille de Grecs orthodoxes pontiques qui vivaient dans ce village. Son nom de baptême était Eleni. Sa conscience est tourmentée parce qu’à l’âge de dix ans elle n’a pas voulu suivre son frère, déporté vers la Grèce, préférant rester en
sécurité avec sa famille adoptive turque. Cinquante ans après la séparation, elle est désormais prête à explorer ses propres racines et à se rendre en Grèce pour retrouver son frère perdu.

26 juillet 2016

En attendant les nuages

En 1975, Ayshe, une femme d’une soixantaine d’années, vit seule, dans un village de pêcheurs turcs à Trabzon, depuis la mort de sa soeur aînée. Son […]