Olivier Bodin

En Argentine Tato vit entouré de sa mère, sa grand-mère, ses oncles et Dieu.
À vingt ans, il découvre la vie et commence à travailler à l’abattoir avec les hommes de la famille. Sans patron et géré par les ouvriers, l’abattoir résonne des cris des bêtes et des discussions enflammées des hommes, pas toujours d’accord sur la conduite du lieu ou la répartition des bénéfices. On bosse, on mange, on s’engueule, on chante, on s’aime, les enfants grandissent et deviennent peu à peu des hommes.
Histoire de famille, de travail, de luttes, histoire de la vie, drôle et touchante, bruyante et tonitruante.

30 juillet 2015

Sangre de mi Sangre

En Argentine Tato vit entouré de sa mère, sa grand-mère, ses oncles et Dieu. À vingt ans, il découvre la vie et commence à travailler à […]
30 juillet 2015

La Nación Mapuche

Pour les Mapuche, peuple originaire de la Patagonie, le territoire est un élément constitutif de leur identité. Aujourd’hui comme hier, la «Conquête de la Patagonie» avance […]