Onno Tunçboyacıyan

« La ville kurde de Kobane, dans la région du Rojava située à la frontière de la Turquie, a subi le siège des milices de Daesh, une conséquence des ravages causés par la guerre en Syrie. Les terroristes ont bombardé la ville à l’artillerie lourde et l’ont coupée du reste du monde. Après quatre mois de combats sans relâche, Kobane a été reprise par les forces kurdes de l’YPG (les Unités de protection du peuple). Au coeur des combats, de nombreuses personnes ont trouvé refuge en Turquie, de l’autre côté de la frontière, où les gens, horrifiés par la guerre qui se déroule sous leurs yeux, ont entrepris de forger des liens de solidarité avec ceux qui ont fui Kobane. »
Giona A. Nazzaro (Visions du Réel 2017)

24 juillet 2017

No place for tears

« La ville kurde de Kobane, dans la région du Rojava située à la frontière de la Turquie, a subi le siège des milices de Daesh, […]