Pierre Oberkampf

En décembre 2011, un vigile est tué par une meute de chiens errants qui déambulait dans un quartier défavorisé de la banlieue de Bogota. Autour de ce fait divers, se construit un film d’animation saisissant sur les notions de corps, de sauvagerie, de territoire.

22 juillet 2017

Lupus

En décembre 2011, un vigile est tué par une meute de chiens errants qui déambulait dans un quartier défavorisé de la banlieue de Bogota. Autour de […]
18 juillet 2014

Pastorale

Dans un pays sans nom, des miliciens armés font régner la terreur. Amra et Shije, deux femmes qui ne se connaissent pas, se retrouvent liées dans […]