Chaque été, les familles Shawaks, tribu nomade de l’est de la Turquie, quittent leurs villages et montent en camion avec moutons et chèvres jusqu’au pied des montagnes. Commence alors une périlleuse ascension : les mules, chargées lourdement, dérapent sur les pentes enneigées, risquant à chaque instant de s’effondrer sous leur fardeau. Lorsqu’ils arrivent finalement dans les hauteurs, les Shawaks plantent les tentes dans lesquelles ils passeront la saison chaude. En suivant pendant un an le rude quotidien de bergers seminomades d’Anatolie, Kazim Öz dresse le portrait intime et poétique d’un peuple vivant avec leurs troupeaux au rythme des saisons et compose une symphonie pastorale.

22 juillet 2016

La dernière saison : Shawaks

Chaque été, les familles Shawaks, tribu nomade de l’est de la Turquie, quittent leurs villages et montent en camion avec moutons et chèvres jusqu’au pied des […]