Dans la forêt amazonienne, des membres de la communauté
Shuar et des colons participent aux élections municipales. Les
deux candidats prétendent être de légitimes représentants d’une
communauté divisée par la langue et l’histoire mais unie par les
circonstances. Le comptage des voix est lent, les nouvelles arrivent
en barque, en bus ou à pied. Le tristement célèbre parti Sociedad
Patriótica pourrait bien remporter les élections en
échange de quelques verroteries.
Le cinéaste Julián Larrea Arias documente depuis 2003 la réalité
des nationalités autochtones de l’Amazonie équatorienne, notamment
en organisant la formation de vidéastes dans les communautés.
Il a aussi réalisé les documentaires « Numtaketji/Somos
los mismos », « Por qué murió Bosco Wisum » (2010), « El
testigo que no estuvo » (2013) et « Tu tierra » (sortie prochaine).

23 juillet 2015

Tu sangre

Dans la forêt amazonienne, des membres de la communauté Shuar et des colons participent aux élections municipales. Les deux candidats prétendent être de légitimes représentants d’une […]
23 juillet 2015

Ratas, ratones, rateros

Salvador, un jeune bien intentionné de classe moyenne, se procure de l’argent en dévalisant des voitures avec ses amis des quartiers populaires de Quito. Un jour, […]
23 juillet 2015

Los Hieleros del Chimborazo

Par le biais d’images puissantes, Igor et Gustavo Guayasamín sont les premiers à mettre en lumière le travail des “Hieleros”, qui escaladent le plus haut volcan […]
21 juillet 2014

Asier et moi

ASIER ETA BIOK est un film troublant. A l’histoire d’amitié se mêle des questions profondes sur l’engagement radical et la violence politique. La vie d’Asier est […]