Grand prix du festival de Cannes 2011

Au cœur des steppes d’Anatolie, un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l’endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au cours de ce périple, une série d’indices sur ce qui s’est vraiment passé fait progressivement surface. Réalisateur le plus en vue du cinéma turc dont chacun des films fut primé à Cannes, Nuri Bilge Ceylan est le réalisateur incontournable. C’est peut-être parce qu’il est le plus en vue que nous n’en offrirons qu’un seul et ce sera celui-ci, où le doute est le plus grand.

25 juillet 2016

Il était une fois en Anatolie

Au cœur des steppes d’Anatolie, un meurtrier tente de guider une équipe de policiers vers l’endroit où il a enterré le corps de sa victime. Au […]