Mention spéciale du Jury des Jeunes 2014 Sevilla

Un hiver au coeur d’un hébergement d’urgence pour sans-abri à Lausanne. À la porte de ce souterrain méconnu se déroule chaque soir le même rituel d’entrée dramatique qui donne lieu à des bousculades parfois violentes. Les veilleurs, ou travailleurs sociaux ont la lourde tâche de « trier les pauvres » : femmes et enfants d’abord, hommes ensuite. Alors que la capacité totale de l’abri est de 100 places, seuls 50 « élus » seront admis à l’intérieur et auront droit à un repas chaud et un lit. Les autres savent que la nuit va être longue.
À travers L’abri, Fernand Melgar dénonce l’absence de politique européenne en matière d’hébergement comme de logement.

16 août 2015

L’abri

Un hiver au coeur d’un hébergement d’urgence pour sans-abri à Lausanne. À la porte de ce souterrain méconnu se déroule chaque soir le même rituel d’entrée […]