Sélection IDFA 2006

Installé à l’intérieur d’un poste de télévision en carton, le troubadour Agus rejoue devant des enfants l’attentat du 11 septembre 2001 de New York, à l’aide d’un emballage de jouet figurant les tours du World Trade Center et un étrange avion-poisson.

«C’est tout ce que vous voyez à la télévision qui est faux; ici, les personnes sont de chair et de sang», prévient-il en préambule, passant la tête à travers l’écran. Des illusions et des faux-semblants que Leonard Retel Helmrich a décidé de traquer, en compagnie de l’artiste, dans une Indonésie marquée par les attentats terroristes et le fondamentalisme islamique.
Véritable mise à l’épreuve des représentations, Promised Paradise fait s’entrechoquer la réalité et des performances théâtrales pour faire émerger les ambiguïtés et les confusions qui se nichent au sein de la société indonésienne.

25 juillet 2014

Promised Paradise

Installé à l’intérieur d’un poste de télévision en carton, le troubadour Agus rejoue devant des enfants l’attentat du 11 septembre 2001 de New York, à l’aide […]