Alexander Glehr

Sick fuck people suit l’histoire de deux jeunes sans abri dans l’Ukraine post-soviétique. Ce film est une immersion dans leur vie, dans leur quotidien d’auto-destruction, dans leur passé et dans leur avenir. Faisant face aux difficultés que la rue et la drogue leur imposent, ces enfants abandonnés naviguent dans une brume nébuleuse.
Le réalisateur a vécu avec eux, dormis dans leur refuge, des sous-sols nauséabonds. Un film choc, des scènes de vie brutes sublimées par une réalisation très esthétique.

16 juillet 2015

Sick fuck People

Sick fuck people suit l’histoire de deux jeunes sans abri dans l’Ukraine post-soviétique. Ce film est une immersion dans leur vie, dans leur quotidien d’auto-destruction, dans […]