L’histoire se passe au mois d’octobre 1993. Zakia recueille un chien qui s’est perdu dans les rues de Paris et se prend d’affection pour lui. Pourtant celui-ci a bien un maitre ? Peut-être François Mitterrand, dont le labrador vient de s’échapper du palais de l’Élysée ?
Le film raconte deux quêtes identitaires qui se croisent : d’une part le pouvoir qui s’effrite sous le coup du chômage et de la récession incitant les socialistes à s’interroger sur leur identité, et d’autre part Zakia, qui se confronte à travers les membres de sa famille aux différentes manières de s’intégrer à la société française.

24 juillet 2018

Le chien perdu de François Mitterrand

L’histoire se passe au mois d’octobre 1993. Zakia recueille un chien qui s’est perdu dans les rues de Paris et se prend d’affection pour lui. Pourtant […]
22 juillet 2017

Les pieds sur terre

Au coeur de Notre-Dame-des-Landes, le Liminbout, hameau d’une dizaine d’habitants, tient le haut du pavé. Agriculteur historique, paysans syndicalistes, locataires surendettés venus chercher une autre vie, […]