France Mexique Cinéma

Le fleuve Maroni est à la fois une frontière entre le Surinam et la Guyane française et l’axe de communication d’un immense bassin au cœur de la forêt amazonienne. Ce bassin est resté le sanctuaire de cultures uniques, qu’un isolement de plusieurs siècles a préservé des influences mondiales. Mais ces cultures ne sont pas statiques.
Depuis l’arrivée de l’électricité et de la télévision, on assiste à l’explosion d’une vague de nouvelles musiques, dont la plus populaire a pour nom « aléké ».

1 août 2017

Une voix sur le Maroni

Le fleuve Maroni est à la fois une frontière entre le Surinam et la Guyane française et l’axe de communication d’un immense bassin au cœur de […]