l’Atelier documentaire

Iranien athée, Mehran Tamadon réussit à convaincre quatre mollahs, partisans de la République islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis-clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension des uns et des autres est si opposée ? Le réalisateur y expose aussi son point de vue sur une société iranienne différente. La liberté, la religion, la place de la Femme sont autant de sujets de discorde qui viennent peu à peu troubler la quiétude du salon, mais toujours dans une ambiance étrangement détendue où chacun se taquine mutuellement.

« Mon cinéma n’est pas une arme de guerre. Je n’utilise pas l’image comme outil pour démontrer une pensée qui serait la mienne ou pour régler mes comptes. Je ne m’en sers pas comme instrument de propagande, mais comme un espace qui doit permettre de se comprendre et de rendre la parole possible. Un espace qui contraint les gens qui se haïssent, à se voir et s’entendre, afin d’être un jour capables de se tolérer. En ce sens, ce documentaire ne montre pas la société telle qu’elle est. Il contient en lui une promesse. Il est un espace qui crée des situations inexistantes aujourd’hui en Iran. »  Mehran Tamadon

21 juillet 2014

Iranien

Iranien athée, Mehran Tamadon réussit à convaincre quatre mollahs, partisans de la République islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans […]