Alessi Dell Umbria

Dans l’Isthme de Tehuantepec, des compagnies multinationales veulent faire de la région le plus
vaste parc éolien de tout le continent (5000 aérogénérateurs), ce qui suscite la résistance des
communautés indigènes, dépossédées de leurs territoires. A partir de cette mobilisation, le film
parcourt la cosmovision de ces communautés, leur rapport à la terre, irréductible aux catégories
occidentales et interroge la notion de développement et de progrès.

20 juillet 2015

Le vent de la révolte

Dans l’Isthme de Tehuantepec, des compagnies multinationales veulent faire de la région le plus vaste parc éolien de tout le continent (5000 aérogénérateurs), ce qui suscite […]