André Brugmans

En 1965, dans un pays déchiré et lassé par cinq années de troubles, le général Mobutu et l’armée installent un État fort dans l’ex-colonie belge, le Congo, bientôt renommé Zaïre. La population est habilement encadrée, l’opposition muselée, le nationalisme réinventé. Durant 30 années, Mobutu Sese Seko Wa Zabanga, Maréchal du Zaïre, indifféremment appelé “le Guide de la Révolution zaïroise authentique”,“l’Unificateur”, le “Pacificateur”, “le Président Fondateur” ou le “Père de la Nation” règne sans partage et distribue faveurs et disgrâces. Pour ce faire, il pratiquera la prédation systématique des ressources physiques d’un pays qu’il mènera à la ruine.

30 juillet 2018

Mobutu, roi du Zaïre

En 1965, dans un pays déchiré et lassé par cinq années de troubles, le général Mobutu et l’armée installent un État fort dans l’ex-colonie belge, le […]