Fred Hamelin

On imagine souvent que les danseurs et musiciens bretons attendent sagement l’été pour défiler dans les rues en arborant leurs plus beaux costumes. Fiers de leur terroir, ils en sont la mémoire vivante. Vivante ? Oui ! Dans l’intimité d’un vieux quartier de Quimper bat le coeur des Eostiged ar Stangala depuis 1948 : groupe de danse bretonne qui joue avec la tradition tout en y mélant de nouvelles formes pour questionner audacieusement la société d’aujourd’hui.
Le film suit la création de leur spectacle Nask qui s’intéresse à la symbolique du loup et pousse ces artistes amateurs encore plus loin dans leurs retranchements intimes. Qu’ont-ils encore d’animal en eux ?

31 juillet 2018

Mon costume Glazik

On imagine souvent que les danseurs et musiciens bretons attendent sagement l’été pour défiler dans les rues en arborant leurs plus beaux costumes. Fiers de leur […]
31 juillet 2018

Retournerons-nous danser ?

Alors qu’ils pourraient profiter d’une retraite paisible, René et Mimi élèvent des chevaux de traits bretons pour produire du lait de jument. Un projet initié par […]
31 juillet 2018

Un homme sans histoire

“Tour à tour soldat de la Wehrmacht, déserteur puis résistant en France, avant de finir ouvrier typographe assigné à résidence en Tchécoslovaquie communiste, Vladimir Moravec n’aura […]
24 juillet 2018

Hommes de misaine

À l’aube du siècle passé sur les côtes sud de Bretagne, la quête du poisson d’argent mobilise le monde ancestral de la pêche traditionnelle à la […]
21 juillet 2017

Le lapin court toujours

An teulfilm-mañ a gont istor ur gejadenn etre ar skrivagner Yann Bijer hag Ivonig, ur vaouez he deus dalc’het un ostaleri er vro Vigouden. Gwelet he […]