Jacques Estève

Indonésie, île de Java, dans une petite école de campagne, huit enfants qui présentent un handicap se livrent avec humour et tendresse et nous confient leurs aspirations pour le futur.

Anouk Azar filme leur quotidien à l’internat dans le petit village de Minggir niché au cœur des rizières : cuisine, jeux dans la cour ou autour du puits, les après-midi se suivent et se ressemblent.

21 juillet 2014

Quand je serais grand-e

Indonésie, île de Java, dans une petite école de campagne, huit enfants qui présentent un handicap se livrent avec humour et tendresse et nous confient leurs […]