Martin de Torcy

Pour beaucoup, le monde se partage entre hommes et femmes. Quid des personnes intersexes qui n’entrent dans aucune de ces catégories ? Depuis que Vincent Guillot a découvert, tardivement dans sa vie d’adulte, le mot pour se définir – intersexe –, il n’a cessé d’aller au-devant de ses semblables, une quête indispensable à la compréhension de sa personne. L’artiste allemand Ins A Kromminga, lui, a pris conscience de cette différence à l’adolescence. Ses dessins évocateurs racontent mieux que n’importe quel discours les traumatismes infligés aux personnes intersexes. Déterminés et non dénués d’humour, les personnages du film se battent tous pour l’émancipation de leur minorité invisible et meurtrie. Un documentaire indispensable et sensible.

21 juillet 2017

Entre deux sexes

Pour beaucoup, le monde se partage entre hommes et femmes. Quid des personnes intersexes qui n’entrent dans aucune de ces catégories ? Depuis que Vincent Guillot […]
19 août 2015

Cousin comme cochon

A la fois choyé et rejeté, sacré et rationalisé, le cochon renvoie l’Homme à ses propres travers depuis plusieurs millénaires. Des porcheries industrielles de Bretagne aux […]