Pierre Bariaud

Mer de Barents, au coeur d’un été polaire sans nuit, le Grande Hermine, chalutier hauturier de Saint-Malo, sillonne les hauts fonds sans relâche. Entrainés par un rythme industriel et soumis aux dangers de la pêche en haute mer, une trentaine d’hommes s’acharne pour quelques tonnes de poissons. Qu’est-ce qui rappelle ces hommes, marées après marées, à ce périlleux quotidien ? Comment tiennent-ils, ensemble?

19 août 2015

Seuls, Ensemble

Mer de Barents, au coeur d’un été polaire sans nuit, le Grande Hermine, chalutier hauturier de Saint-Malo, sillonne les hauts fonds sans relâche. Entrainés par un […]