Dans ce film d’animation, Rakel Dink lit à la foule en colère la lettre qu’elle avait écrite pour son défunt mari, Hrant Dink, lors de ses funérailles. Ce discours a marqué l’histoire. Ce court-métrage d’animation avec narration commémore cet instant.

Langues : Français

Éditions / Sélections : 2016>Cinémas des Turquies>Arméniens

Genres : Animation

Réalisateurs : Hüseyin Karabey

Scénaristes : Hüseyin Karabey

Producteurs : Hüseyin Karabey

Distributeurs : Asi Film

Pays de production : Turquie – Année de production : 2011

Formats : DCP

Types de colorisation : Couleur

Version : VOSTF /

Version sous-titres :

Chefs opérateurs :

Ingénieurs son : Rakel Dink

Compositeurs :

Monteurs : Baptiste Gacoin|Ebru Karaca|Hüseyin Karabey

Comédiens :

Prix et distinctions :

21 juillet 2016

No Darkness Can Make Us Forget

Dans ce film d’animation, Rakel Dink lit à la foule en colère la lettre qu’elle avait écrite pour son défunt mari, Hrant Dink, lors de ses […]